Le Self-Hosting c’est bien, mais il arrive souvent que l’on passe plus de temps à configurer une solution pour héberger nos fichiers, nos emails ou nos documents, sans pour autant bénéficier des même garanties que les solutions dites “cloud”.

Car sur le plan sécurité ou backup, le self-hosting est d’un coté  la solution ultime, car il est possible de gérer soit même la configuration du serveur. Cependant il est important pour cela d’avoir quelques connaissances avant de se lancer.

Mais si vous souhaitez vous lancez dans l’auto hébergement, il y a heureusement des plateformes comme Yunohost, DPlatform ou Cloudron qui vous permettent de déployer en quelques minutes vos applications préférées. Mais nous allons nous attarder sur Cloudron, car c’est pour moi la solution la plus aboutie à ce jour, et les fonctionnalités proposées sont nombreuses.

Mais Cloudron c’est quoi ?

C’est une plateforme permettant de déployer en quelques minutes de nombreuses applications tel que NextCloud, RocketChat ou encore Gogs avec un service clé en main incluant l’hébergement et le backup. Mais pour l’équipe de Cloudron, si vous ne souhaitez pas vous abonner à leur services, ils vous proposent de l’héberger vous même sur le serveur de votre choix.

Les fonctionnalités principales :

  • 40+ applications disponibles : FreshRSS, NextCloud, Rocket.chat, Gogs etc ..
  • serveur mail complet avec SPF, DKIM, et DMARC
  • backup en local, sur amazon S3 ou via Minio
  • Sécurité : iptables, SSH keys et let’s encrypt avec HSTS pour tous les sous domaines

Cloudron est basé sur une architecture Docker, autrement dit chaque application est déployée dans un container, ce qui simplifie à la fois la sauvegarde, mais également l’installation ou la mise à jour. Les seuls pré-requis pour installer Cloudron sont :

  • Un serveur Ubuntu 16.04 LTS avec 1Go+ RAM
  • Un nom de domaine complet (pas seulement un sous-domaine)
  • Une connexion SSH en utilisant un clé SSH.

Pour l’installation, c’est très simple :

wget https://cloudron.io/cloudron-setup
chmod +x ./cloudron-setup
./cloudron-setup --provider [ec2/digitalocean/scaleway/generic]

L’installation nécessite quelques minutes, et vous pourrez accéder à votre Cloudron en vous rendant à l’adresse : https://IP-DE-VOTRE-SERVEUR
Vous pourrez alors débuter la configuration de votre Cloudron, incluant le nom de domaine et la gestion des DNS, soit via Amazon Route 53, DigitalOcean, avec un Wildcard ou manuellement.
Une fois l’installation terminée l’adresse principale de votre Cloudron sera https://my.votredomaine.com.

Vous pouvez trouvez la documentation complète de Cloudron sur leur site.


licence creative common

L’ensemble des articles publiés sur jesuisadmin.fr sont mis à disposition selon les termes de la licence CC BY-NC-SA 4.0.